ANIMATIONS 3D

Je fais du 3D depuis plusieurs années. J'expérimente de nouvelles façons d'utiliser le logiciel d'animation en exploitant sa nature synthétique et hybride.

 

J'ai créé des films nonfiguratifs (Painting By Numbers) qui détournent l’animation 3D de sa fonction de simulation narrative au cinéma.

 

Mes images ne font pas référence au réel. Elles sollicitent plutôt l'imagination. Einstein ne nous disait-il pas que" l'imagination est plus importante que le savoir"? 

 

J’expérimente différentes façons de montrer mes films. Mon utilisation de multiples écrans transparents crée un rapport anamorphotique à l’image animée qui incite le spectateur à se déplacer pour en saisir le sens. J'ai aussi collaboré avec une chanteuse d'opéra et deux musiciens pour développer des versions « surround » de mes dernières animations.

 

J'ai aussi fait un stage en création de contenu pour dômes immersifs à la SAT pour élargir ma réflexion en animation 3D sur d’autres plans.

 

When I first started, my animations (like Euphobia shown here) were all about sensations and the body. I created these animations to transmit them directly without having to tell a complicated story.

 

 

 

 

JÉclat, 2004 - Créé sur Softimage MUSIQUE: Simon-Pierre Gourd

 

"Mes films d’animation 3D expriment l’absence. Je crée un milieu virtuel foisonnant de textures sans point de référence où la nature algorithmique enveloppe le corps et perce les yeux de taches lumineuses qui deviennent immatérielles pour qu’on puisse les traverser même si elles défilent à toute vitesse." 

Euphobia, 1999 - Créé sur Amiga VOIX de Noëlla Huet

 

Selon Valéry "La sensation, c'est ce qui se transmet directement, en évitant le détour ou l'ennui d'une histoire à raconter."

Copyright 2015. Lise-Hélène Larin